SkyCity

Forum RPG
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sweeter than Heaven and Hotter than Hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Ven 1 Fév 2013 - 17:27

Je sais bien que cette information ne devait pas tant l’avoir aidé à bien accueillir cette sanction. Mais n’était-il pas mieux de lui dire à quoi il devait s’attendre, que ce soit bon ou mauvais? J’avais cru bon ne pas le gaver de faux encouragement. Ce n’est pas si pire que cela, vous allez bien vous en sortir, et etc… Que de mensonges. Le moment lui serait pire à vivre et plus traumatisant ainsi. Que si je lui avait tout simplement dit la pure et simple vérité. Soit qu’il n’aimerait pas cette expérience, et que celle-ci pourrait lui créer un traumatisme. Il était averti, il s’avait un peu plus vers quoi il s’en allait. Il pourrait s’y préparer mentalement certainement pas complètement, même tout de même un peu…

J’hochais de la tête à ses explications, comprenant qu’il n’avait pas peur d’un élément en particulier comme ce cher élève qui y avait été, mais bien du tous, de l’union de la noirceur, du silence, de la solitude, ainsi que un peu trop restreint pour certains. Je voyais très bien le problème, tout comme je voyais très bien ce pourquoi cette punition était classée dans la pire. C’était presque une torture, mentale. Je ne pourrais vraiment savoir… Il faudrait que je le vive pour pouvoir juger. Sauf que je n’y tenais pas particulièrement…

J’échangeais mon regard qui disait : « Mais manger bon sang… » pour quelque chose de plus doux. Ne pouvant refuser à cette dernière demande. C’était la moindre des choses que je puisse faire, allez l’accompagner pour lui donner quelques mots ou gestes de courage, et revenir un peu plus tard, pour l’y chercher.

-Mais bien entendu que je serais là, vous pouvez compter sur moi, Holmes. En entendant, tentez de ne plus y penser. Cela ne vous aidera pas à passer à travers.

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Ven 1 Fév 2013 - 18:32

Un sourire se forma sur les lèvres de Holmes à cette idée. Bien sûr, que Watson viendrait. Il avait dit qu'ils vivraient les épreuves ensemble, et à défaut de venir avec lui, le préfet lui fournirait un soutient moral, avant et après la sentence. Il hocha donc la tête et n'évoqua plus le sujet, reportant son attention sur son assiette et essayant de se forcer à en avaler un peu plus. Lorsque plus rien ne voulu rentrer, il repoussa doucement celle-ci et leva ses yeux bruns vers Watson. Ne pas y penser, c'était difficile. Il était empli d'appréhension face à cet évènement, et ça lui coupait un peu l'appétit. Demain, moment de vérité. Tant qu'à faire, il aurait préféré une journée de cours plutôt qu'un samedi ! Enfin.

- Retournons au dortoir...

Ils auraient probablement une petite heure de répit avant que les autres ne rentrent au dortoir, une fois le match terminé. Il accueillerait cette solitude avec plaisir. Holmes prit donc le chemin des dortoirs avec son fidèle compagnon. Sherlock Holmes et le Dr. John Watson. Ça sonnait bien. Il aimait ça. Peut-être que oui, un jour, tout cela serait réel.
Une fois dans la pièce, Holmes s'agenouilla pour allumer un feu. Assis près du foyer, il attendait tranquillement que le bois prenne bien, pour leur créer un peu de chaleur et de lumière. Il aimait ça, c'était naturel, et la lumière était chaude, donnant à la pièce une allure accueillante. Dès qu'il eut terminé, il sauta sur le divan et s'installa tout juste aux côtés de Watson.

- Je l'ai. Je l'ai Watson ! Vous connaissez des énigmes très difficiles ? Si je me casse la tête dessus, je ne verrai pas le temps passer. Tant que je n'aurai pas la réponse. Vous en connaissez, dites ? Donnez-moi un exemple !
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 0:42

Je me permis de réduire le travail des cuisinières, allant leur porter nos assiettes avant de suivre Holmes vers le chemin des dortoirs. Plus précisément dans la salle commune, là où les chats étaient rare. Il n’y avait que peu d’élèves, tous bien tranquille soit occupé à lire ou faire des travaux, d’autres discutant à voix basse. C’était toujours un peu ainsi lorsque nous étions dans un lieu aussi tranquille et silencieux. Même s’il n’était pas nécessaire de parler aussi bas, on le faisait. Mais bon, c’est gens étaient loin du feu de laissant que l’environnement de Holmes et moi un peu plus désert.

Je suivis mes habitudes en prenant place sur le divan, me permettant de m’y caller un peu, regardant le jeune homme au travail. J’eus le temps de tomber dans une lune légère, état dont Holmes se fit une joie de m’y extirper. Peut-être non intentionnellement, mais il avait toute mon attention désormais. Il semblait avoir une idée, s’exclamant avec cette touche de joie ce qui venait tout juste de lui traverser l’esprit. Des énigmes… Des devinettes… De quoi me faire sourire. Ce n’était pas une mauvaise idée. Si je lui en posais de très difficiles, il serait trop prit dans sa tête à réfléchir encore et encore et le temps passerait bien plus vite ainsi.

-J’en connais quelques-unes. Comme celle-ci. Deux gardiens sont devant 2 portes. L’une mène au Paradis, et l’autre en Enfer. L’un des gardiens est un menteur. Il dit toujours le contraire de la vérité. Et l’autre, au contraire, ne dit que la vérité. Nous ne savons pas quel gardien est devant quelle porte. Nous voulons bien sur savoir où est le Paradis. Pour cela, nous pouvons poser une question. Toutefois, on n’a qu’une seule question à poser à un seul gardien. Alors… Quelle est cette question pour ne pas finir en Enfer ?
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 1:40

[Aw oui ! Cette énigme-là ! J'oublie la maudite réponse à chaque fois xD]

Le regard de l'adolescent s'éclaira dès que Watson lui annonça connaître quelques énigmes. Il avait toujours adoré résoudre ce genre de questions difficiles, et ce depuis qu'il était tout jeune - oh, bien qu'il soit encore jeune, du haut de ses 15 ans. Il sourit en coin et attendit, les yeux brillants, la fameuse question. Qui ne tarda pas à venir. Une fois terminé, il porta son pouce à sa bouche et en mordilla légèrement le bout en réfléchissant.

- Deux portes... Deux gardiens... Et une seule question ... Un toujours le contraire, l'autre toujours vrai.

Ce n'était tout de même pas si simple, pas une de ces énigmes évidentes dont la réponse saute aux yeux. Holmes etait beau à voir réfléchir. Il avait l'air brillant, concentré, sérieux. Cela ne dura pas bien bien longtemps. Plutôt vite, il releva les yeux vers Watson avec un petit sourire espiègle.

- C'est plutôt simple. Il suffit de prendre l'un des gardiens, n'importe lequel, et lui demander « Si je demandais à l'autre gardien quelle est la porte du Paradis, que me répondrait-il ? ». Admettons que ce soit le menteur. Il indiquera la porte contraire à celle qu'aurait montrée le gardien qui dit vrai. Du coup, l'Enfer. À l'inverse, si nous nous adressons au gardien honnête, il nous montrera la porte que dirait le menteur, soit indubitablement l'Enfer. Peu importe à qui nous posons la question, les deux nous montrent une seule et même porte : la mauvaise. Il suffit de prendre l'autre.

Il se frotta un peu le menton, fronçant les sourcils.

- En fait... Il y a une autre possibilité. Nous pouvons aussi demander à l'un des gardiens « Si je vous avais demandé, hier, quelle est la porte du Paradis, que m'auriez-vous indiqué ? ». Si nous nous adressons à celui qui dit vrai, il montrera la bonne porte. Si par contre il s'agit du menteur... Eh bien il mentira par rapport au mensonge qu'il aurait dit la veille. Il aurait indiqué la mauvaise porte évidemment, mais en mentant aujourd'hui sur ses dires d'hier, il nous montrera forcément la bonne porte.

Ça lui avait pris quoi... 5 minutes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 16:05

[Haha eh bien…. Tu t’en es finalement bien souvenue! XD Ok next one O_O]

Et moi qui était certain qui ne la trouverait pas aussi vite. De mon côté, ce n’étais en 5 petite minutes que j’y étais parvenu. Je l’observais réfléchir, mon sourire en coin bien certain disparaissant dès qu’il eut prononcé son : « C’est plutôt simple. ». Je l’écoutais me débiter une réponse, puis même une deuxième. Mon air devint surpris. Avec une touche de déception. Vous voyez cette expression qui dit : Ben là… Comment il était supposé survivre s’il trouvait aussi rapidement les réponses?

-Vous ne ferez pas long feux si vous les trouver toutes aussi rapidement. À moins que… 5 minutes… Bon…Supposons que vous serez là 2 heures. Il y a 120 minutes, divisé par 5… Je dois donc vous donner 24 énigmes! Évidemment, il faudra de plus que vous les reteniez tous.

Je me mis à mon tour à réfléchir, mettant plus d’efforts pour en trouver une plus compliqué. Ou encore… Une qui était pas tant logique mais… Un peu plus humoristique. Ce genre de devinette dont vous avez cette impression qu’elle n’a aucun sens. Et lorsque vous avez la réponse, vous levez les yeux aux cieux car elle est à la fois évidente et… Stupide. Ce pourquoi je me mis à sourire, une devinette me venant en tête.

-Alors en voici une autre. Une femme entre dans un bar et demande un verre d’eau. Le barman sort son arme. Elle le remercie et s’en va. Pourquoi?

Mais… Connaissant un peu mieux Holmes, je suppose qu’il parviendrait tout de même à la réponse. Il imaginerait toutes les situations qui expliquaient celle-ci, pour terminer par la plus logique. Il ferait certainement des liens qui ressembleraient à ceux-ci. Tout d’abord chaque élément dans la question est important. Le verre d’eau, l’arme, les remerciements. Pourquoi le verre d’eau? Pourquoi l’arme? Pourquoi diable le remerciait-elle? Alors qu’elle aurait dû prendre peur? La peur, le verre d’eau, les remercîments. Elle avait un hoquet. Le verre d’eau étant un truc pour le faire disparaître, la peur aussi. Le barman l’avait aidé, et elle l’en avait gratifié. Voilà.

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 16:37

[Le plus dur est d'expliquer la réponse à mon avis ._. Pour que ça soit clair quoi ... xD]

Cette remarque fit rire Holmes. En effet, il lui faudrait un tas d'énigmes pour passer à travers de son supplice on dirait bien, sinon ... Enfin, sinon, il réussirait trop vite et n'aurait plus rien pour s'occuper. Oh, il pouvait retenir un tas de choses, il avait l'habitude, sa mémoire était plus qu'entraînée.

~~

- Allez Sherly ... Respire, respire ... Ils ne te veulent pas de mal, juste soigner ta jambe...
- Ça brûle, ça brûle Mycroft, ça brûleeee !
- Sherlock ! Écoute-moi. Répète ce que j'ai dis. Répète l'énigme.

Le petit garçon plissa les yeux, serrant les dents. Il s'était salement abimé la jambe droite, encore une course dans les bois qui s'était mal terminée ... Il persistait à dire que les gars étaient ses copains, mais ce n'était pas la première fois qu'ils l'abandonnaient dans le bois ainsi blessé... Mycroft soupçonnait même que c'était eux qui l'attaquaient eux-mêmes, mais jamais Sherlock n'ouvrait la bouche ... 9 ans et il était déjà effroyablement têtu et énigmatique.

- L'Anglais habite dans la maison rouge ... Le chien ... Le chien appartient à l'Espagnol ...

Il grimaça alors qu'on désinfectait la blessure ouverte, plutôt profonde, et sa voix trembla lorsqu'il poursuivit, obstiné :

- On boit du café dans la maison verte... L'Ukrainien boit du thé ... La maison verte est située à droite de la ... de la blanche ? Oui, de la blanche ... Le sculpteur élève des escargots, et le diplomate habite la maison jaune... ........

- Très bien, tu te débrouilles très bien. Encore un effort...

- Je ... Je sais pas, Mycroft, je sais pas !

- Oh que si, tu le sais !

- ... On ... On boit ... du lait ... dans la maison du milieu ...

Il avait répété l’énigme entière et l'avait résolue durant le temps qu'on s'occupait de lui. À la fin, il avait un beau bandage, en plus de la réponse au problème posé par son frère, et au final, il s'était rendu compte que se faire rafistoler après s'être cassé la gueule, c'était pas si pire que ça finalement.


~~

Holmes fronça les sourcils. Cette question était stupide. Pourquoi la femme repartait-elle en le remerciant ? Pourquoi ne partait-elle pas en hurlant ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi.

- Elle est idiote. Je lui aurais cassé le poignet, déboîté la mâchoire, je sais pas, enfin ...

Non. Un instant. Il ne la réfléchissait pas comme il faut. Il s'arrêta un instant, arrêtant d'essayer de se dire que la réaction de la femme était anormale. Il se mit plutôt à chercher un lien entre chaque élément. Le verre d'eau ... l'arme... et elle le remerciait. Que pouvait lui apporter de bien cette arme, pour qu'elle reparte heureuse ? Une arme... Ça fait peur, non ? ... Peur ? Et le verre d'eau là-dedans ? ...
Il se mordillait toujours le pouce, cherchant une logique dans l'absurdité de la devinette. Et soudain, son regard s'éclaira.

- Oh. Oh bien sûr... Elle avait le hoquet ! ... Reste qu'il est dingue le gars. On sort pas une arme de nulle part comme ça pour enlever le hoquet de quelqu'un ...

Il se mordit la lèvre puis sourit à Watson.

- Je suis un homme, je suis une femme. Je ne suis ni un homme ni une femme. Qui suis-je ?
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 17:54

[Ça, c’est bien vrai. Des fois les énigmes sont complexes, et les réponses tous aussi XD Tu le sais, mais t’arrive pas à bien te faire comprendre ._. XD]

Je me mis à rire à sa première réplique. J’avais eu cet effet escompté sois l’incompréhension. Lorsque j’avais entendu cette énigme disons que je n’étais pas arrivée à cette même conclusion. Sois qu’elle aurait dû brutaliser l’homme. Mais plutôt qu’il devait manquer un élément à la question… Ce ne fut qu’après que j’affirmai que cette femme devait être sois folle, ou encore qu’elle n’avait peur de rien. Le lien s’était fait presque tout seul après. Bon on m’avait aidé un peu. Je n’avais rien demandé mais, mon cher ami n’avait pu se retenir de me dire que j’avais un élément qui m’aiderait à résoudre cette énigme. L’option de la folie ne menai à rien, alors que la peur si.

Le voilà de retour dans ses pensées, que cette fois, je ne fus guère surpris. J’ai bien eu raison, il avait fait les liens rapidement. Quoi de plus normal, il était un jeune homme de logique, qui avait l’œil, et qui savait en si peu de temps, étaler des raisons de ces agissements, ou de ce qu’il pouvait remarquer sur une personne, avant de mettre le doigt sur la bonne et véritable raison.

-Mais…. Cela a tout de même fonctionné. Il a fait disparaître son hoquet. Ainsi que créer une peur bleu aux autres clients!

Holmes me vint avec cette énigme. Cette fois, elle m’y était adressée. Les fameux Qui suis-je . Mais celle-ci, je ne la connaissais guère. Je restais silencieux pendant peut-être 5 minutes. Je ne fis que murmurer des possibles, suivit d’un non car cela ne fonctionnait pas. Mes connaissances en histoire me revinrent, plus spécialement l’histoire des tribus Amérindiennes. Un cours que bien peu de gens s’y était inscrit. Mais moi, j’avais trouvé cela intéressant, j’y avais appris plusieurs choses. Mon expression changea subitement, une révélation.

-Je sais! Un Bardache.

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 20:57

Je crois qu'il est inutile de préciser que Holmes offrit à Watson la plus magnifique des expressions emplies d'incompréhensions. Il le dévisageait ouvertement avec son air qui ne comprenait pas du tout. C'était quelque chose de rare à voir sur son visage à lui, il savait après tout tant de choses et avait de la facilité à comprendre rapidement ... Mais le voilà désormais, essayant de fouiller sa mémoire à la recherche d'une explication logique. Impossible, évidemment, tout bonnement parce qu'à ses yeux, eh bien ... Ce mot ne représentait absolument rien.

- Un quoi ? Vous me faites marcher ... ? Qu'est-ce que c'est, un Bardache, vous venez de l'inventer ou quoi ?

Il secoua un peu la tête, envoyant un tout petit coup contre l'épaule de Watson. Il ne comprenait définitivement pas, car ce cours d'histoire, évidemment qu'il ne l'avait pas suivis. Ainsi, il croyait plutôt à un mot purement sorti de l'imaginaire de son ami, quelque chose du genre. Il abandonna simplement, arrêtant de chercher un sens à ce mot.

- C'était plus simple que cela ... Il s'agit d'une ombre ! Je suis un homme, je suis une femme ~ comme dans le verbe « suivre ». Je ne suis ni un homme ni une femme ~ ici le verbe être. Une ombre. Tout simplement.

Tout de même, il se permit, par curiosité, de revenir sur la fameuse réponse de Watson. Étant rendu à moitié sur les genoux de celui-ci, son regard rivé dans le sien, les mains sur ses avants-bras, il demanda :

- C'est quoi, un Bardache ??
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 21:24

[Moi j’aime les Bardaches! ._. La seule chose que j’ai vraiment retenue sur le bout des doigts dans mon cours Le Corps Selon Les Cultures xD]

Je me mis à rire en voyant cette expression. Du jamais vu, cet air si perdu, qui ne comprenait pas le moins du monde ce que je venais de dire. Je le affirmais dans la seconde que non, je ne venais pas d’inventer un mot ni rien. Bardache, existait vraiment. Mais alors voilà que Holmes me donnait la réponse, mon expression devenant compréhension. C’était logique, mais tout de même, ma réponse fonctionnait aussi. Venais-je de trouver une deuxième réponse à cette devinette? Je crois bien que oui. Une ombre, et un Bardache.

-Oh! Une ombre. Mais oui. Sachez aussi que ma réponse est tout aussi simple. Et qu’elle fonctionne.

Évidemment, je m’amusais à ne pas plus développer, attendant ce moment, que la curiosité de Holmes m’en demande plus à ce sujet. De quoi faire garder mon sourie en coin, et l’agrandir un peu plus lorsqu’il s’approchait ainsi de moi. Il était drôle à voir, avec son air, et ses manières, tellement curieux, voulant tant savoir. Je me permis de garder le silence quelques secondes, préparant ma réponse.

-Un Bardache? Il vient des tribus Amérindiennes. Laissez-moi vous expliquer. Tout d’abord commençons par c’est un homme, c’est une femme. Sachez d’abord que dans les tribus amérindiennes chacun à ses tâches. Les femmes font des choses que seules les femmes peuvent faire, et la même chose s’applique aux hommes. Mais les Bardaches sont biologiquement des hommes, qui s’habille en femmes et qui font les mêmes tâches que celles-ci. Alors le Bardache est à la fois homme et femme. Mais. Il est ni un homme, ni une femme. C’est un Bardache. Il est dans une troisième classe. Il y a donc les hommes, les femmes, et les bardaches. Comprenez-vous?

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 21:41

[Hahaha xD En gros... C'est genre ... Des travestis amérindiens... O_o xD]

Holmes l'écoutait avec de gros yeux, un peu perturbé par cette réponse. Pas que l'explication n'était pas bonne ou qu'il ne comprenait pas, simplement que c'était ... bizarre. Watson avait de drôles de connaissances, franchement. Un Bardache. Une troisième classe, à part des hommes et des femmes... Un homme habillé en femme qui fait les tâches ménagères, la cuisine et la couture ? Qui s'occupe des enfants ? Et ils appelaient ça différemment ? C'était un peu péjoratif à son sens, d'avoir un mot à part pour ces gens. De ne pas les classer dans les hommes, ni dans les femmes. Il fronça les sourcils à la fin des explications.

- Je comprend...

Je ne bougea pas de sa position, à moitié assis sur Watson, définitivement bien installé. Il semblait un peu perplexe, réfléchissant à la chose. Il releva soudain les yeux, plantant ses iris sombres dans ceux, bleus, de Watson. Le contact visuel s'étira pendant un long moment, avant qu'une moue s'affiche sur les lèvres de Holmes. Il avait l'air... résigné.

- Très bien. Deuxième réponse acceptée. Watson ... Vous êtes encore moins bête que je ne le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Sam 2 Fév 2013 - 22:16

Spoiler:
 

Mon sourire se fit bien amusé, éclatant même. Il était si perturbé, ne s’attendant pas à une réponse pareille. Eh oui, les bardaches existaient vraiment. Je sais, j’avais de drôle de connaissance, mais c’était bien non? De connaître des choses étranges, que peu de gens savent. Ainsi nous pouvons récolter de belle expression comme celle que j’avais si près de moi. Il faut dire que j’étais fier. J’avais réussi à apprendre quelque chose à Holmes, qui de plus, semblait bien le surprendre.

Ce qui me fit rire doucement fut le point accordé à ma personne. J’avais donc résolut l’énigme à ma façon, en lui démontrant que je pouvais tout aussi bien sortir d’autres options que la première réponse. Comme avec les gardiens. Sa première réponse étant celle que tous définissait comme l’unique, il avait su en créer une seconde, qui après mûre réflexion, était tout aussi bonne que la première.

-Et bien merci. Venant de vous, cela doit être un fort compliment.

Car cet être, était doté d’une grande intelligence. Et lui-même, me dire qu’il me trouvait plus intelligent qu’il ne le croyait, avait plus de poids, plus d’important que si quelqu’un doté d’une intelligence moyenne me le disait. Je pouvais bien être fier.

-Alors la prochaine fois que l’on vous posera cette énigme souvenez-vous des bardaches. Vous aurez tout comme moi, droit à une belle expression perturbé et perplexe.

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 1:27

Spoiler:
 

Évidemment que c'était un fort compliment. Enfin. Holmes sourit et approuva les paroles de Watson d'un signe de tête. Oh ça oui, il allait s'en rappeler, des fameux bardaches. On ne sait jamais quand une information pourrait nous être utile, et si un jour il avait envie de sortir cette connaissance, bah il la posséderait.

Il se leva pour aller tisonner un peu le feu, puis revint s'installer tout contre Watson, et même sur Watson je dirais, au moment où les gars de l'équipe de foot rentraient au dortoir. Ils avaient tous l'air de bonne humeur, ce qui devait expliquer une victoire, mais si on portait attention, on pouvait percevoir un certain soulagement dans leurs rires. Surement une victoire difficile, obtenue de justesse. Ils ne mirent pas de temps à remarquer leur capitaine installé dans la salle commune, et tout aussi peu de temps à voir Holmes perché sur ses genoux. Oh, il n'y resta pas longtemps. L'instant d'après, le voilà assit à l'autre extrémité du divan, la tête cachée contre ses genoux ramenés vers lui, les bras croisés par-dessus. Il y avait un peu de déception du côté des gars, une sorte de légère rancune à l'endroit de Watson, de les avoir laissés tomber parce qu'il traînait avec Holmes et s'était ramassé avec une retenue. Personne n'aimant le garçon, il était facile de reprocher à Watson de passer du temps en sa compagnie. Ça expliquait pourquoi les gars ne s'attardèrent pas trop, annonçant simplement la victoire, un 4 à 3 de justesse, avant de monter se coucher, laissant la pièce presque vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 13:27

[Exactement, ce truc-là est sorti xD Oui mais madame c’est con. Ils savent très bien que le bardache est un homme, alors ça reviens au même… Non, non. Un bardache n’est pas un homme, catégorie à part. o_O Dans le fond, ils le savent tous, mais ils font leur gros aveugles. Enfin… C’est compliqué leur truc quoi. xD Bref, pour en avoir parlé aussi longtemps, moi je m’amuse à sortir ça. o_o Genre bonhomme pendu, tu prends ce mot, et tu peux récolter des belles Wtf face. Et des dires comme Holmes : Tu viens-tu de l’inventer ça ou quoi?? xD]

Le feu commençait tranquillement à perdre de la vigueur, que Holmes le remarquait tout de suite, s’occupant d’y remédier. Avant de reprendre sa place à mes côtés, que dis-je…. Plutôt plus qu’à mes côtés. Il faisait encore preuve de tactilité, rien qui ne puisse me perturber. J’y étais habitué. Ce n’était pas comme s’il était le premier à m’utiliser sois comme appuie, oreiller, ou autres. J’entendis alors de la vie s’amener dans la salle commune endormis. Le silence était rompu, de rire, de paroles racontant les exploits, quelques accrochages et échecs, le tout ne concernant que le match. Je sentis Holmes partir dans l’instant même, comme si le bras opposé du divan l’avait presque aspiré. Je ne l’avais que sentit, et point regarder, mes yeux plutôt concentré sur ces têtes qui m’observait moi, et mon voisin désormais à l’autre bout. J’avais facilement put déceler la déception, la rancune dans chacun de leur visage.

De quoi affecter mon humeur, tous ayant eu ce don de me faire sentir mal en une fraction de seconde, et me détruire le moral. Quoi de mieux qu’un bande qui vous regarde tous avec ce même air et cette même rancune et déception? Le tout dirigé sur votre personne, et vous faisait bien comprendre qu’ils vous en voulaient toujours. Ils vinrent tout de même m’annoncer le résultat du match, qu'en bon capitaine je les félicitais, forçant un sourire avant de les voir partir. Suite à quoi, mon sourire tomba automatiquement, mon regard se rivant dans le feu, mon air se faisant déçu, de moi-même. J’avais se léger goût amer qui restait. J’avais fait un bien piètre capitaine. Et j’en étais vite venu à la conclusion qu’ils avaient raison de m’en vouloir. Ils étaient tout de même de bons amis, alors oui, je n’aimais tout de même pas ces derniers agissements, de quoi me provoquer ce petit malaise, ce petit serrement dans l’estomac. Oui, définitivement je me sentais mal, tout comme je me sentais blessé de ses regards posés sur moi, de ces attitudes aux touches quelque peu hostile. J’avais presque eut cette impression qu’ils étaient venu me parler presque par obligation que par vouloir.

De quoi me faire soupirer, que je me permis de murmurer un : « Dear Lord….». Il y a de ses jours… Ou les comportements humains sont inexplicables. Je veux bien croire qu’un capitaine à ses obligations mais… C’était tout de même la première fois que je faisais une erreur. Et alors? Ils ne pouvaient passer par-dessus et me dire que ça allait, ce n’était pas si grave car ils avaient gagné de toute façon. Mais non, ils m’en voulait, et faisaient tout me faire sentir le plus mal possible. Au nombre de fois que je leur avait dit que ce n’était pas la fin du monde, que je comprenais qu’ils ait manqué une pratique ou un match. Moi? Rien ne passait, je n’étais pas pardonnable. Mais quelle démonstration de compréhension, j’en suis presque touché. Vraiment.


Dernière édition par Death Note le Dim 3 Fév 2013 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 13:58

[Omg oui !! J'vais trop owner ma soeur au bonhomme pendu !! O_O Merci ! XD][Arf. Plus JAMAIS j'écris que Steve tombe malade... Ça porte malheur ! Sibole... J'me suis levée à matin avec un début de grippe T_T]

Holmes ne bougea pas tant que la pièce ne fut pas vide. Lorsqu'il ne resta plus que Watson et lui, les derniers rires s'étant évanouis à l'étage des chambres, il s'autorisa à relever lentement la tête. Il eut alors une très belle vue sur un Watson un peu abattu. Ses paroles en témoignèrent bien, cette expression prononcée avec découragement. Les gars avaient été cheap avec lui. Bien qu'il ne l'aie pas vu, il avait perçu leur désapprobation, le fait qu'ils en voulaient à leur capitaine. Ils étaient plutôt mal placés pour porter un jugement comme ça, après tout, c'était eux les idiots, et Watson était la perfection. Pour la première fois qu'il faisait quelque chose de mal, ils étaient vraiment durs avec lui.

Voir le jeune homme comme ça ne fit pas du tout plaisir à Holmes. Il bougea de sa position, rampant lentement sur le divan jusqu'à atteindre l'adolescent et poser une main sur sa cuisse. Il le couvait du regard, le brun de ses iris paraissant incroyablement chaud à la lueur des flammes, réconfortant. Il ne voulait pas que le préfet se sente mal, il était son image forte et il n'avait pas le droit d'être démoli, pas le droit de faire pitié, sinon à quoi Holmes pouvait-il se rattacher ? Il n'était pas, dans leur duo, celui qui était solide comme le roc. Ça c'était Watson. Lui s'y accrochait comme une bouée, or le roc s'effritait désormais et il ne savait pas comment faire pour le remettre sur pied. Lui dire qu'il se battrait jusqu'à sang pour faire payer ces gars et leur casser quelques membres n'était pas la meilleure chose à dire, il s'en rendait bien compte. Aussi cons puissent-ils êtres, ces gars étaient les amis de Watson.
Un peu pris au dépourvu, Holmes y alla à l'instinct, faute de savoir quoi faire. Il logea sa tête dans le cou de Watson, ses cheveux caressant un instant sa gorge avant qu'il ne cesse de remuer, ayant trouvé une position confortable. À défaut d'avoir mieux, il lui offrait sa présence, comme pour le rassurer quand au fait que, peu importe les autres, lui serait toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 16:25

[Nooo! En plus tu avais écrit des symptômes d’une bonne grosse grippe! O_O Oui, ça porte malheur, c’est pas bon ._. Pauvre chouette! Reposes-toi bien! D:]

J’étais profondément pris dans mes sombres pensées. Je ne m’aidais pas, je le sais mais je n’y pouvais bien. C’était frais, alors j’y pensais. Et je n’avais rien pour me changer les idées, pour m’occuper, alors voilà. Mon état était inévitable. J’avais les yeux perdu dans le feu, que je me mis à mordre inconsciemment ma lèvre inférieur. Signe que je me torturais un peu l’esprit, tout comme je me sentais mal. J’étais si concentré que je ne remarquais guère qu’une présence rampant tranquillement en ma direction, mon esprit ne portant point attention à cette main posé contre ma cuisse.

Ce ne fut que lorsque le poids de cette présence fut bien plus imposante que je sortis de mes songes profond, que je cessais de me mordre ainsi la lèvre. Je soupirais, me délogeant un bras pour le passer autour de Holmes. Celui qui, était là, qui me le faisait si bien comprendre en se collant ainsi à moi. Ce geste sans mots, qui voulait tout dire. Hé, je suis là moi, oublie les autres, oublie ceux qui t’en veulent. Moi, je ne t’en veux pas, et je ne te laisserais pas tomber pour une telle stupidité.

C’est bien ce que je comprenais, et Holmes avait réussis à faire disparaitre, mes sombres songes, mon mal, mon pincement ressentit dans l’estomac. Il n’avait rien dit, juste être là m’avait suffis. Je ne pus faire autrement que de le remercier, dans un murmure, retrouvant doucement mon sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 17:19

[Moi full heureuse : Yeah ! Lundi on va voir une pièce de théâtre avec l'école ! Ben oui ... Là j'vais la passer à moucher U_U"]

Ce remerciement murmuré créa une sensation de chaleur chez Holmes. Il se décida définitivement à ne pas bouger, heureux de ce bras passé autour de lui qui le rapprochait un peu plus de Watson. Au bout d'un moment à respirer dans le cou du jeune homme, il remarqua cette odeur légère qui flottait encore sur la peau. C'était masculin, agréable, et comme pour s'en imprégner, il passa lentement sa langue contre la courbe de la mâchoire de Watson. Sa remarque ne se fit pas attendre.

- Vous vous rasez, Watson ?

Un tout petit début de barbe peut-être. À son âge ce serait normal. Comme pour vérifier, Holmes frotta sa joue complètement imberbe contre celle du jeune homme, à la recherche d'un très petit picotement qui lui indiquerait une petite repousse. Sinon, il ne s'agissait que de l'odeur de son savon, et dans tous les cas, il l'aimait bien. Il leva une main pour frotter pensivement sa propre mâchoire.

- J'aimerais bien avoir de la barbe. Enfin, pas une grosse barbe, non, vous voyez, juste un peu. Ça fait gamin, j'ai le menton complètement lisse...


[L'art des réflexions pas rapport... ^^]
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 18:00

[Tu peux toujours utiliser du sexy truc de te mettre des mouchoirs dans le nez. xD] [Yep, mais c’est tout Sherlock ça Des réflexions, parfois avec un sens, parfois pas vraiment Et l’art d’avoir des gestes et réactions… Euh…. M’ouais. ._. XD]

J’étais bien tranquille, dans le silence, à juste regarder le feu et tout simplement me reposer. Mais tout ceci, fut subitement interrompu. Je sentis Holmes bouger, quelque chose d’humide passant contre ma mâchoire. Je sus dans l’instant même que c’était une langue, de quoi m’arracher une expression de forte surprise, ma tête se reculant, mes yeux se faisant gros, et une belle tinte de rouge emplissait mon visage. J’étais terriblement gêné, à la fois par la faute de cet acte et à la fois par la faute de ce que j’avais ressenti. Sois une drôle de sensation qui m’avait pris, ainsi que de ce fait, que cette langue passé contre ma mâchoire, n’avait pas tant été désagréable. C’était très mal, j’en étais conscient, mais au fond, une langue reste une langue homme ou femme, la sensation est la même. J’aurais bien voulu m’exclamer : « Bloody Hell mais que faites-vous!? ». Mais j’étais trop épris de stupeur pour dire quoi que ce soit. Je compris cependant la source de tel agissement, me voilà roulant des yeux à cette question.

-Vous auriez pu tout simplement me le demander, plutôt que de… Me goûter. Et pour répondre à votre question…. Oui.

Et le voilà qui le vérifiait, que cette fois, je ne fus point surpris qu’il se frotte à moi comme le ferais un chat. Vous savez, comme un chat qui demandais de l’affection et qui frottait sa tête contre votre visage. Sauf que cette fois, c’était pour une vérification. Et cette fois, je me mis à rire, un peu désespérer par ces étranges gestes.

-Mais vous êtes encore jeune Holmes, laisser le temps à votre pilosité d’apparaitre. Mais si vous désirez vraiment avoir une barbe, je connais un moyen. Même si vous d’avez pas de poil, rasez-vous. Cela activera en quelque sorte, votre pilosité faciale. Et plus vous le faites, plus votre pilosité sera forte.

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 18:24

[Hahaha je vais m'abstenir ?? xD Omg xD Des plans pour que les comédiens me voient assise au milieu de la rangée avec mes mouchoirs et perdent le fil de la pièce, trop perturbés par la vue xD]

Cet air sur le visage de Watson était tout simplement incroyable. Le fait qu'il avait viré aussi rouge n'échappa pas à Holmes, que cette gêne avait l'air d'amuser. Il ne voyait pas en quoi il réagissait aussi fortement, il ne l'avait qu'un peu liché sur le mâchoire, rien de si pire que cela... non ? Décidément, parfois ce jeune n'avait peut-être pas toutes les mêmes notions de gestes intimes et de gestes d'amitié que tout le monde. Si pour lui, il ne voyait aucun mal à passer sa langue sur la peau de son ami pour goûter son aftershave, c'était normal, eh ben ... On ne pouvait pas vraiment y faire grand chose !

Son air changea vite aux paroles de Watson. Si l'idée au départ lui semblait intéressante, il déchanta vite. Il ne voulait pas une pilosité forte, il voulait une belle pilosité. Pour se faire un look mal rasé assez sexy. Il ne voulait pas que ça pousse en continue de façon incontrôlable non plus !

- Finalement ... non merci. Je vais attendre. J'ai tout sauf envie d'une grosse barbe sale, moi j'en veux qu'un peu. Pour la négliger. Hehe.

Il sourit alors. Watson avait paru très surpris suite à son premier geste, puis un peu exaspéré en apprenant la raison. Pourtant, lui ne voyait pas le problème là-dedans. Il préférait deviner, ça rajoutait une touche excitante à la chose lorsqu'il voyait juste ! Il revint donc sur ce commentaire de la part du préfet :

- Et pour votre information... Simplement poser la question est ennuyant. J'aime mieux mes méthodes. Je pourrais probablement deviner votre marque de savon. Vous voulez essayer ?

Non mais quelle proposition je vous dis ...
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 19:12

[Ahah! Ça serait juste trop drôle! Ça ferait comme moi, à l’halloween, déguisé en Elf noir (ma peau était toute noire et j’avais des yeux fucké xD J’ai des photos sur facebook si tu veux voir de quoi je parle) qui rentre en court de philo comme si rien n’était… J’étais assise en avant, et le prof était tout perturbé, il s’est arrêté peut-être quoi, 3 fois? –Ok, il faut vraiment que j’arrête de vous regarder. Vous me perturbé, je sais même plus où je suis rendu. Je parlais de quoi déjà? XD]

Holmes, avec une énorme barbe. Mais quelle image amusante! Et quelle imagination. N’exagérait-il pas juste un peu? Il ne fallait pas qu’il y exagère non plus dans son rasage. S’il y allait doucement, graduellement, il verrait peu à peu apparaître enfin un début de pilosité. Je ne dis pas qu’il se rase à chaque jour tout de même! Enfin, laissons tomber. Au moins maintenant, je savais ce qu’il voudrait, ce pourquoi il voulait tant avoir de la barbe. Alors oui, il était préférable qu’il attende. De toute manière quelques années encore et puis il en aurait.

Je répondis à ce sourire mes couleurs désormais dissipée. Alors questionner est ennuyant… Mais tout de même…. Il serait bien qu’il analyse son geste avant de le poser. Car non, ce n’était pas quelque chose de très commun. Lécher ainsi la mâchoire d’un ami. Premièrement je n’avais jamais vu quelqu’un le faire, et deuxièmement je ne l’avais jamais vécu. Avant aujourd’hui. Enfin, ce qui est fait est fait, et je devrais m’habituer à l’inhabituel avec Holmes. Je relevais mon sourcil à sa proposition, le fixant, l’air de réfléchir. Comment diable allait-il s’y prendre…. Voulais-je vraiment le savoir?... C’était tout de même… Terriblement intriguant…. Que faire? Curiosité, curiosité, curiosité….

-Hum… Bon d’accord. Je suis curieux de voir comment vous comptez faire. Et surtout si vous le devinerez vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 19:56

[Omg haha c'est ben épic !! O_O Ben, ben, ben, beeeen trop plus que mon costume de Ti-Sel de dernière minute en duo avec mon amie Ti-Poivre ! xD Haha j'imagine trop le prof perturbé, j'avoue que ya de quoi aussi xD]

Il n'aurait peut-être pas dû donner son accord. Cette joie dans les yeux de Holmes à l'entente de ces mots étaient peut-être mauvais signe, mais il était trop tard pour faire marche arrière désormais. C'est avec un plaisir non-dissimulé que Holmes se mit en quête de cette fameuse réponse. Il commença à enfouir tout simplement son nez dans les cheveux de la nuque de Watson, pour l'odeur de son shampoing, qui pourrait être un indice. Après tout, si on aime vraiment l'odeur, on peut parfois accorder celle de notre shampoing à notre savon, vice-versa, pour sentir la même chose des pieds à la tête...

Il descendit doucement son nez contre la peau du jeune homme, presque en une caresse, passant par son cou, descendant un peu plus bas. Sans bouger son visage de cette position, il leva ses mains et défit doucement le premier bouton de la chemise du préfet pour se libérer plus d'accès à sa peau. Sans prévenir, il se permit de le lécher à nouveau, au niveau de la clavicule, longeant l'os lentement, laissant une traînée chaude et humide sur la peau.

- Un produit naturel, à base de miel. Définitivement de miel. Mais ... L'odeur ...

L'odeur clochait. Il y avait autre chose, clairement. Le savon était fait à base de vrais ingrédients et peu de chimique, le petit goût sucré était reconnaissable, mais ce n'était pas cette odeur qui était laissée sur la peau, ou en tout cas, pas elle seule. Il mit quelques instants de plus le visage contre le haut du torse de Watson, et la base de son cou, avant de froncer les sourcils. Il distinguait quelque chose... Deux odeurs. Dont l'une un peu plus forte, mais délicieusement attirante, qu'il déduisit comme étant l'odeur corporelle naturelle du jeune homme. Il était vaguement au courant de ces histoires de phéromones, la biologie ce n'est pas son truc rappelez-vous, mais suffisamment pour dire que cette odeur, elle ne venait pas d'un quelconque produit, et de plus, elle était loin d'être désagréable. Il chercha à l'écarter de son esprit pour se concentrer sur l'autre, plus subtile. S'il venait de prendre sa douche ce serait plus simple, mais là ... Il finit par murmurer, ses lèvres effleurant la peau à chaque mot :

- Noix de coco ... Je crois. Miel et noix de coco. Pareil à votre shampoing, mais différent de votre crème à raser.

C'était visiblement son verdict final. Sans se décoller de Watson, il inclina simplement un peu la tête vers l'arrière pour lever vers lui ses grands yeux, son expression pleine d'espoir d'avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 21:04

[Hahah gracias. Et puis ti-sel et ti-poivre c’est cute! XD Mais je dois t’avouer que c’est mon meilleur costume. Je faisais peur à pas mal de gens LoloL]

Pourquoi avais-je dit oui? Pourquoi avais-je laissé ma curiosité prendre le dessus sur ma raison qui m’avait clairement dit non? J’ignorais pourquoi mais, quelque chose en moi n’aimait guère cet air un peu trop heureux. Mais trop tard, sa recherche était déjà commencée. Tout d’abord son nez venait se loger dans ma chevelure, avant de le descendre lentement. C’est à ce moment précis que je regrettais d’avoir dire oui. Et encore… Je n’avais pas tout sentit. Il avait eu ce don si spécial de rendre ce geste de simple renfilage en caresse, que mon premier réflexe fut de reculer un peu ma tête. Non pas pour m’éloigner mais simplement pour lui donner un peu plus d’espace.

Je le laissais faire, sentant ma chemise s’ouvrir avant qu’une vague de frisson ne me prit. Un souffle peut-être un peu trop fort m’avait échappé sans que je ne m’y attende, me voilà retrouvant rapidement mes rougeurs. Il ne me donnait pas qu’un simple coup de langue. Non, il y allait d’une tout autre manière, lente, longeant ma clavicule. Il aurait pu me lécher n’importe où, mais il avait décidé cet endroit… Pourquoi? Pourquoi précisément là, où je ne pouvais ressentir que contentement? C’était mal, terriblement mal. Mais j’avais beau le penser, je n’arriverais pas à le repousser. Ni même à refréner mon pouls un peu plus accélérer.

Mais enfin, plus rien. Ses lèvres qui tantôt avait frôlés ma peau, désormais il avait un peu reculé. Je gardais le silence un court moment, analysant ce qu’il venait tout juste de me dire. Me rappelant la première raison du pourquoi il avait fait cela. Je parus un peu surpris, qui pouvait s’apparenter au fait qu’il avait vu juste mais non. La vérité était que j’avais eu cette envie de dire non, qu’il avait tort. Juste pour qu’il recommence… Mais je me ressaisis, hochant positivement de la tête pour lui signifier qu’il avait raison.

-C’est exact….. Miel et noix de coco.
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 21:29

[Haha ça doit ! Ça devait avoir tout un effet de te croiser dans le corridor xD Genre : O_O !! ..... XD]

Holmes paru satisfait de lui-même, le coin de ses lèvres se retroussant en un petit sourire. Cependant, celui-ci ne tarda pas à faiblir pour laisser un air un peu plus perplexe, voire perturbé, sur le visage du jeune. Il jouait un peu nerveusement avec les boutons encore attachés de la chemise de Watson, sans même regarder ce qu'il faisait, ne se rendant pas compte qu'il en avait défait un autre, et triturait actuellement un troisième. Son rythme cardiaque s'était accéléré subitement sous une vague de chaleur. Peut-être pouvait-il simplement sentir que Watson n'avait pas été indifférent à son traitement, et le léger désir l'affectait lui aussi indirectement ? Ou alors ses propres envies inconscientes faisaient-elles surface ? Le souffle qui lui échappa était un peu désordonné, semblant le surprendre lui-même. Pendant quelques instants, il eut l'air incroyablement fragile, perdu. Ses mains ne rencontraient plus que du vide, ayant défait chacun des boutons sans son accord, ses doigts n'effleurant que de la peau nue, ce qui attira son attention, ses yeux s'écarquillant.

Quelque chose se brisa à cet instant. Une barrière qui préservait ce jeune adolescent à l'abri de ce genre de choses du monde des adultes, un mur que certains franchissaient plus tôt que d'autres. Il n'avait jamais vécu pareille situation, et peut-être n'étais-ce même pas le moment approprié, l'endroit approprié, la personne appropriée, mais il était trop tard. Il n'avait même plus l'impression de contrôler son propre corps, tout se bousculant dans sa tête. Il frissonna de tout son être, se plaquant presque violemment contre Watson en passant solidement ses bras autour de son cou pour se soutenir, son visage s'y enfouissant alors qu'il gémissait un faible "Watson..." un peu désespéré. Il n'y comprenait plus rien, mais ça n'empêcha pas ses hanches d'effectuer un langoureux roulement contre Watson, tout en profondeur, forçant le contact, décuplant la chaleur dans son bas-ventre et le faisant geindre de surprise et, c'est bien vrai, de plaisir, aussi ... Mouvement qu'il répéta une seconde fois tout aussi sensuellement, son souffle haletant et chaud contre le cou du préfet.
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 23:11

[Exactement xD]

Le silence fut, long, son sourire se fanant tranquillement. La situation changeait du tout au tout. Il avait vu, ou avait-il compris que ces gestes ne m’avaient guère laissé de marbre? Je sentais ma chemise doucement s’ouvrir de plus en plus, que je ne semblais pas réaliser totalement les actions de Holmes qu’une fois que celle-ci eut glissé doucement, dévoilant complètement le haut de mon corps. Nous n’osions parler, seuls nos souffles désordonnés perturbant ce silence. La situation avait quelque chose de maladroit, comme si tous deux, ignorons complètement ce que nous faisions, ce qui nous prenait. Je n’étais pas parvenu à l’arrêter, seulement à garder cet air prit entre le vouloir et l’indécision. Ou avais-je laissé ma raison? Je devais la retrouver, avant qu’il ne soit trop tard.

Il fallait réfréner cette atmosphère ces désirs inconscient qui nous prenait. J’avais vu le regard de Holmes se déposer contre ma peau, ses yeux n’en devenant que plus gros. Alors voilà, ce qui m’avait fallu pour retrouver un semblant de raison. Cet air, perturbé, mes interprétations y voyant une certaine peur peut-être. Il plongeait dans l’inconnu. Trop tôt. Non, il fallait cesser. Je n’étais pas la bonne personne, nous n’étions pas dans le meilleur des endroits. Malgré que ses frottements intenses et que mon nom prononcés ne m’aidait pas, au contraire allumait cette chaleur dans mon bas-ventre, je trouvais le moyen de le stopper. Je passais mes bras autour de lui, le serrant fortement, pour l’empêcher de plus bouger. Je devais me ressaisir, reprendre un souffle plus normal, retrouver mes esprits. Ce ne fut qu’après un instant que je le relâchais, le décollant de moi, doucement.

-Je ne crois pas que ce soit… Une bonne idée, Holmes. Ressaisissons nous… D’accord?

Revenir en haut Aller en bas
Loulou
.:Pewdiepie Hunter:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19772
Age : 21
Passe-temps : Fangirler, fantasmer, trouver des acteurs sexy ~ la routine quoi
Ce qu'on pense de toi : Cute innocent thing *NOT*
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Dim 3 Fév 2013 - 23:32

Le feu, entre ses jambes. Le feu, partout dans son corps. Il en voulait plus, encore plus, intense, comme un besoin. Il n'était pas trop sûr de comment il en était arrivé là, mais il avait besoin du plaisir, du soulagement que lui apportaient ces frottements répétitifs contre Watson. Il n'eut pas le temps de le faire bien longtemps mais déjà, il se sentait tout près de perdre la tête, vacillait au bord du gouffre, décidé à se jeter à fond dedans. Sauf que Watson l'en empêcha. Il placa ses bras autour de lui et le mainint serré contre lui, à un tel point que tout mouvement lui était désormais impossible. Il pouvait sentir la chaleur du jeune homme au travers de sa propre chemise, leurs deux corps pressés l'un contre l'autre. Une sorte d'immense frustration s'empara de Holmes, sa toute première frustration sexuelle, son désir mit en suspend par le préfet, de quoi lui faire pouser un gémissement fort plaintif. Il quémandait de cette façon d'être relâché.

- Watson I ... I can't ... I need to...

Cela n'arriva pas non plus. Il fut forcé un moment à l'immobilité, geignant comme un enfant dans le cou de Watson, le corps mou contre le sien. Il n'avait pas le droit ! C'était injuste ! Son souffle retrouva un rythme un peu plus calme au fil du temps qui passa, et lorsque Watson le relâcha enfin, prononçant ces mots, il n'eut en réponse d'un détournement de tête de la part de l'adolescent après un long regard un peu désespéré. Celui-ci battit en retraite, se contentant de s'asseoir à côté et frotter un peu désespérément la bosse dans son pantalon du plat de la main, pour essayer d'en finir. C'était moins efficace que sur Watson... Mais il avait compris le message... Il le laisserait tranquille...
Revenir en haut Aller en bas
http://archiveofourown.org/users/ArieHolmesJr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    Lun 4 Fév 2013 - 0:03

Je l’avais sentis se calmer un peu avant que je ne puisse le relâcher, qu’il ne me dit plus rien, ne faisant que me regarder un peu désespérément, puis détournant la tête pour ne plus m’observer. Il s’éloignait de moi, que je ne sus vraiment comment interpréter. Je ne voulais pas qu’il se sente comme si je l’avais vulgairement rejeter. Je voulais seulement qu’il comprenne, qu’il réalise la situation. Étais-ce vraiment ce qu’il voulait? Je doutais bien que c’était un beau non. Mais voilà qu’il tentait en vain de soulager ces hormones présentes, par un autre moyen que de se frotter à moi. Cela allait être bien long, avant qu’il puisse en finir. Ce qui me fit que plus réaliser la mauvaise situation dans laquelle je l’avais mis. J’aurais dû rester de marbre, et dire non à cette proposition de trouver les composantes de mon savon. Autrement, nous n’en ne serions pas rendus là. Moi totalement déboutonné et à moitié excité et Holmes tout juste à côté avec son membre en phase un peu trop avancé. Trop avancé pour que la patience fasse son effet. Surtout qu’il me l’avait clairement dit lorsque je l’avais emprisonné.

J’étais définitivement soulagé de l’avoir repoussé. S’il ne savait comment bien si prendre pour se soulager, j’eus tôt fait de deviner que si le tout avait été poussé trop loin, j’aurais été celui qui, lui aurait volé tout son innocence et sa pureté. Oui volé, car j’étais d’avis que la première fois, devait se faire avec une personne que l’on aimait, et que l’on devait en être bien certain. Et non pas tomber dans les bras d’un quasi inconnu, par la faute de cette poussée subite d’hormones.

-Veuillez me pardonner. Je ne voulais pas…. Je veux dire… La situation.

Mais où était passé le sujet? Disparue, car je n’arrivais pas à mettre les mots dessus. De quoi me faire taire suite à cette constatation, me voilà me relevant, mal alaise, que je me détournais tout en reboutonnant ma chemise. J’étais quelque peu honteux, me répétant maintenant fois dans quel pétrin et dans quel mauvaise situation avais-je pu bien nous mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sweeter than Heaven and Hotter than Hell    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sweeter than Heaven and Hotter than Hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» FICHE PUB PARTENAIRE: Heaven & Hell RPG
» Heaven & Hell ;; Bienvenue en Enfer !
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkyCity :: Corbeille :: Archives :: Sujets de Rp :: Rpg Réaliste-
Sauter vers: